このエントリーをはてなブックマークに追加
ID 19768
本文ファイル
別タイトル
L'animal qui parle avec l'homme : le cas de la branche XII du Roman de Renart
著者
高名 康文
NDC
フランス文学
抄録(他言語)
Dans les premières branches (selon L. Foulet) du Roman de Renart, les personnages animaux, qui s'expriment entre eux, se taisent toujours dès qu'un personnage humain entre en scène, ce qui fait penser à une convention littéraire établie entre les auteurs et les auditeurs du roman. Mais au fur et à mesure que le cycle renardien se développe, cette règle n'est plus toujours respectée et on commence à observer les animaux qui parlent avec les hommes (les branches IX, XVI et XVII, par exemple). Dans la branche XII (Vêpres de Tibert) composée juste après les premiers Renart, un personnage humain, appelé prêtre de Breuil, apparaît et a un dialogue avec Tibert le chat. Est-ce qu'on peut voir là aussi un écart par rapport à la convention partagée par les premières branches? Dans la présente étude, nous démontrons d'abord que l'auteur de la branche XII reprend plutôt raccord littéraire en question et que grâce à celui-ci, il produit un effet comique autour de son personnage : on se moque de celui-ci qui raconte des bêtises selon la norme sociale du récit. Nous faisons ensuite remarquer que l'image de la fête des fous se projette sur la transgression de cette norme par le prêtre.
掲載誌名
広島大学フランス文学研究
24号
開始ページ
509
終了ページ
520
出版年月日
2005-12-25
出版者
広島大学フランス文学研究会
ISSN
0287-3567
NCID
SelfDOI
言語
日本語
NII資源タイプ
紀要論文
広大資料タイプ
学内刊行物(紀要等)
DCMIタイプ
text
フォーマット
application/pdf
著者版フラグ
publisher
部局名
文学研究科
他の一覧