このエントリーをはてなブックマークに追加
ID 25593
本文ファイル
別タイトル
L'édition de 1595 des Essais et son orthographe
著者
キーワード
モンテーニュ
『エセー』1595年版
綴り字
書物の製造工程
NDC
フランス文学
抄録(他言語)
La première édition posthume des Essais publiée en 1595 présente de nombreuses différences avec l'Exemplaire de Bordeaux(EB) corrigé et augmenté de la main de Montaigne. Doit-on pour autant douter de l'authenticité du texte de cette édition? Il est difficile de trancher la question de manière définitive, car nous ne disposons plus de la copie que Marie de Gournay, éditrice, a reçue de Madame de Montaigne. Cet article a pour objet d'éclaircir le principe et la pratique de l'éditrice à partir de l'examen de l'orthographe de cette édition. Sur le verso du titre d'EB, Montaigne indique ses recommandations sur l'orthographe en citant quelques mots : montre, montrer et remontrer ; cet et cette ; ainsi avant un élément consonantique initial et ainsin avant un élément vocalique initial ; campaigne, espaigne et gascouigne ; regle et regler. Au vu du recensement des formes de ces mots, il apparaît que la plupart ont été composés selon le principe d'uniformisation de l'orthographe conforme aux recommandations d'EB, que les uns sont uniformisés totalement ou à peu près et les autres jusqu'à un certain point. En général, l'uniformisation est mieux respectée dans le livre I. En outre, la répartition des formes cette et ceste est remarquable : la forme cette domine dans le livre I et les premières pages (60%) du livre III, tandis que les formes cette et ceste, à quelques exceptions près, apparaissent alternativement dans le livre II et les dernières pages (40%) du livre III. Cette alternance témoigne du travail simultané de deux typographes sur les mêmes feuilles que permet la composition «par formes», employée notamment pour les cahiers encartés in-folio comme l'édition de 1595.

On sait par ailleurs que deux équipes ont travaillé simultanément sur deux presses, l'une pour les deux premiers livres, l'autre pour le troisième. Ces procédés étant adoptés en vue d'une réalisation rapide, on peut en déduire que l'édition de 1595 a été imprimée de toute urgence, probablement sur ordre du libraire qui aurait voulu ainsi répondre sans délai à la contrefaçon des Essais publiée en 1593. Malgré cette précipitation, l'éditrice s'est efforcée de corriger les erreurs. Néanmoins, une cadence davantage accélérée dans la dernière moitié du travail aidant, plusieurs erreurs auraient échappé à son attention ou elle aurait été obligée de renoncer à la correction de «quelques si légères fautes» qui «se restituent elles-mêmes» (Préface 1595). Or au XVIe siècle, non seulement négligence et précipitation sont responsables de fautes typographiques, mais il arrive parfois que le compositeur modifie légèrement le texte quand le calibrage a été inexact, ou encore que le correcteur de l'atelier l'altère de son propre chef. Les variantes entre EB, l'édition de 1595 et la deuxième édition corrigée de 1598 doivent donc être examinées sous tous leurs aspects, sans faire abstraction des circonstances auxquelles l'imprimeur et le libraire ont dû se plier.
掲載誌名
広島大学大学院文学研究科論集
67巻
開始ページ
75
終了ページ
92
出版年月日
2007-12
出版者
広島大学大学院文学研究科
ISSN
1347-7013
NCID
SelfDOI
言語
日本語
NII資源タイプ
紀要論文
広大資料タイプ
学内刊行物(紀要等)
DCMIタイプ
text
フォーマット
application/pdf
著者版フラグ
publisher
部局名
文学研究科
他の一覧