このエントリーをはてなブックマークに追加
ID 39235
本文ファイル
別タイトル
Camus et Stendhal : parallèle entre L 'Etranger et Le Rouge et le Noir
著者
NDC
フランス文学
抄録(他言語)
De nombreux écrivains ont été cités comme <<intercesseurs>> (Castex) de L'Etranger. Mais parmi eux, Stendhal serait l'un des plus importants. Au cours de sa vie, Camus a tant lu et relu les ouvrages de Stendhal que l'on peut établir un parallèle entre L'Etranger et Le Rouge et le Noir.

En effet, les deux héros de ces romans commettent un crime dans un état de délire, assistent à leur procès avec la même indifférence et sont condamnés à mort pour un motif qui n'a aucun rapport avec leur crime: l'un est condamné comme "monstre moral" (L'Etranger), l'autre parce que révolté contre le système social. De plus, tout comme Julien Sorel, Meursault aime les lieux élevés qui lui procurent la sérénité, facilitent sa méditation et lui assurent ainsi une sensation de liberté, d'innocence et de bonheur. Enfin, après avoir été condamnés, tous les deux éprouvent dans leur cellule l'amour pour un être suprême: Meursault comprend la manière de vivre de sa mère et décide de revivre comme elle son propre passé. Julien découvre l'amour de Mme de Rênal qui représente pour lui non seulement l'amie idéale mais aussi une mère.

Cependant, derrière ces ressemblances transparaissent des différences: Meursault, employé à Alger, ayant perdu toutes ses illusions, est tout à fait étranger au problème de l'amour envers son amie et à l'ambition qui force à agir non seulement Julien mais aussi les personnages des œuvres typiques du 19e siècle (La Comédie humaine, Bel Ami etc.). D'ailleurs, la construction de chaque ouvrage présente les caractéristiques de leur temps. Dans Le Rouge et le Noir, écrit à la troisième personne, le narrateur occupe la place d'un Dieu tout puissant et explique tout. Par contre, dans L'Etranger, écrit à la première personne, le point de vue du narrateur est limité et coïncide avec celui du héros: le lecteur ne peut savoir ce que le héros-narrateur ignore.

Plus on trouve des ressemblances, plus s'approfondissent les differences. L’intrigue de ces deux ouvrages est si proche (crime-procès-condamnation à mort) que l'on ne peut voir dans ces ressemblances l'effet du simple hasard. On ne peut pas non plus les considérer comme. le résultat d'une influence tant chacun de ces thèmes a hanté Camus tout au long de sa vie. Comment les considérer alors? La lecture du Rouge et le Noir a-t-elle accéléré l’union de chacun des thèmes qui préexistaient chez Camus? Autrement dit, Le Rouge et le Noir a-t-il agi sur L'Etranger comme catalyseur?
掲載誌名
広島女学院大学論集
39巻
開始ページ
167
終了ページ
191
出版年月日
1989-12-20
出版者
広島女学院大学
ISSN
0374-8057
NCID
NAID
言語
日本語
NII資源タイプ
紀要論文
広大資料タイプ
学術雑誌論文
DCMIタイプ
text
フォーマット
application/pdf
著者版フラグ
publisher
部局名
文学研究科