広島大学フランス文学研究 23号
2004-11-15 発行

エクスプリシットから読み解くカミュの小説世界

Le monde romanesque d'Albert Camus, interprété à travers l'explicit
本文ファイル
抄録(他言語)
Pour résumer en un mot la caractéristique de la littérature camusienne, on pourrait évoquer «la création des valeurs». En effet, parti de l'absurde, point zéro, Camus a toujours abordé, pour dépasser le nihilisme, des valeurs telles que la révolte, la justice et l'honneur, etc. Après un premier échec, il a tenté d'en créer de nouvelles puis a finalement choisi de revenir à sa propre source pour se forger une valeur qui le soutiendrait. Si l'essence de la littérature camusienne consiste ainsi à créer des valeurs, le message de l'écrivain ne s'exprime-t-il pas dans l'explicit de chacun de ses romans ? Cet explicit fait ressortir en réalité la particularité de chaque cycle auquel chaque roman appartient. Celui de L'Etranger montre bien un être acceptant l'absurdité du monde et affirmant sa manière de vivre. Celui de La Peste est un hymne à la solidarité des hommes. L'explicit de La Chute nous présente le portrait d'un homme moderne errant dans un monde sans issue. D'autre part, il existe un point commun à l'explicit de ces trois romans : il renvoie inévitablement le lecteur au début. En d'autres termes, ces trois romans, adoptant une structure en boucle, nous invitent à une relecture. L'étude sur l'explicit fait ainsi ressortir l'attachement de Camus à cette forme particulière du roman.
SelfDOI