Études de Langue et Littérature Françaises de l'Université de Hiroshima Issue 39
2020-12-25 発行

第2次世界大戦期フランス南部地域における検閲の現実 : ローヌ県リヨン都市圏文書館収蔵の資料«182W 147»について

La Réalité de la Censure au Sud de France pendant la deuxième guerre mondiale: Une analyse sur le document «182W 147 » conservé aux Archives départementales du Rhône et de la métropole de Lyon
SHIGEMI, Shinya
file
abstract
À quel point la Censure influence des textes pendant la deuxième guerre mondiale ? C’est une question facile à poser, mais il est difficile d’y répondre sur la base de preuves positives. Nous avons commencé en 2018 un projet de recherches portant sur les archives françaises qui conservent des documents relatifs à la Censure pendant la deuxième guerre mondiale, afin d’éclairer la réalité de cette dernière dans le Sud de France. Notre dernière enquête nous a appris l’existence, aux Archives départementales du Rhône et de la Métropole de Lyon, de 263 feuilles de consignes de la Censure dont les dates s’étendent du 1er décembre 1943 au 8 août 1944, classés sous la cote « 182W 147 ».
Si la Censure a été établie à la veille de la seconde guerre mondiale, plusieurs lois et décrets avaient été institués à l’occasion de la première guerre mondiale. C’est le ministre de la Guerre qui dirige la Censure lors de la dernière guerre, tout comme au moment de la Grande Guerre, où on accueille des civils recommandés à la Censure locale par le préfet. En outre, le gouvernement de Vichy, en regroupant les départements en 6 régions, il leur délègue certains pouvoirs, dans le respect de l’autonomie régionale en fonction de la Censure.
Le « 182W 147 » regroupe des consignes en provenance de la Censure Centrale destinées aux journaux et aux maisons d’édition. Elle leur indique les renseignements à ne pas publier et ceux à publier obligatoirement, mais elle conseille aussi la présentation du journal. Une certaine liberté est laissée aux éditeurs quant à la présentation, mais le contenu est sous la surveillance d’Anastasie. Il y a pourtant des informations qui échappent à ses ciseaux. C’est le cas des événements suscités par l’activité de la Résistance. Que l’événement à Grenoble, qui s’est déroulé les 1er et 2 décembre 1943, ne soit jamais mentionné dans les consignes, en est une preuve.
Pierre Limagne, ancien rédacteur de La Croix de Limoges, tenait le journal après chaque séance d’instruction à la Censure locale. L’événement de Grenoble y est mentionné, quoiqu’il le relate d’une façon brève sans donner de détail. Mais cette relation, si simple soit-elle, contraste avec le silence des consignes au sujet de la Résistance.
Nous espérons que la suite de notre enquête aux Archives nous permettra d’avoir une idée plus générale sur la réalité de la Censure pendant la dernière guerre, dont la représentation donnée par les seuls documents « 182W 147 » reste lacunaire. Elle servira à mesurer l’influence de la Censure à des textes de l’époque.
description
本研究は、執筆者が研究代表者を務める平成31年度科学研究費補助金基盤研究(B)「ドイツ占領下フランス南部における定期刊行物と検閲制度についてのアーカイブ研究」(課題番号:19H01245)によるものである。