Études de Langue et Littérature Françaises de l'Université de Hiroshima Issue 24
2005-12-25 発行

土用の神話とイヴァンの狂気

Le mythe caniculaire et la folie d'Yvain
Watanabe, Kôji
file
abstract
Dans Le Chevalier au lion de Chrétien de Troyes, c'est au mois d'août que le héros Yvain est frappé de folie, après avoir manqué à la promesse qu'il avait faite à sa femme. Certes, d'un point de vue psychologique, son état peut s'expliquer par le désespoir. Mais une relecture de l'épisode de la folie à la lumière du mythe de la Canicule permet de proposer une interprétation calendaire. Si l'on en croit Homère, Virgile, Thucydide, Pausanias et surtout Pline l'Ancien, l'influence néfaste de la Canicule, l'étoile la plus brillante de la constellation du Chien, est indissociable de ce que les médecins médiévaux appellent la « mélancolie canine ». C'est dans ce contexte astrologique et zodiacal que la folie d'Yvain acquiert un sens mythologique, comme l'a magistralement démontré Philippe Walter.
SelfDOI